Comment tomber amoureux quand on souffre d’alzheimer

Comment tomber amoureux quand on souffre d’alzheimer

Dans un livre aussi drole que bouleversant, Carine Beaufils raconte la vie quotidienne tout d’un Ephad Alzheimer. Extrait.

Dans un centre therapeutique a Nancy, en 2010 (Sipa)

De Gaulle n’est plus au i?tre capable de. Chaque semaine Carine Beaufils annonce la nouvelle aux participants de l’un des ateliers qu’elle anime dans un Ehpad Alzheimer . Et chaque fois c’est «un murmure de consternation».

« J’aime ce moment i  chaque fois renouvele de surprise sincere», ecrit l’animatrice. Trentenaire, lasse de commercialiser des assurances-vie, Carine Beaufils a commande le boulot par hasard. Elle semble s’i?tre prise de passion pour cet univers juge effrayant par bon nombre. Elle observe des patients avec humour et tendresse et cela donne un livre parfois poignant mais souvent rejouissant: parce que des envies, des souvenirs, du plaisir en somme, emergent du brouillard une memoire des malades.

Cet ancien avocat, persuade d’etre dans un pretoire, a entame une plaidoirie devant des aides-soignantes bienveillantes. Engage dans la defense de la residente denoncant J’ai presence d’un homme dans le lit.

A cet nouvelle monsieur, ses enfants avaient eu l’idee d’effectuer croire qu’il etait a l’hotel. Apres avoir peste contre la mauvaise gestion de l’etablissement, il a fini par se prendre pour le patron: desormais, il verifie la proprete des lieux avec une evidente satisfaction.

Carine Beaufils (Sipa)

Mais Carine Beaufils ne cache rien du pathetique des situations. Comme celle de une telle dame reconnaissant, dans un eclair de lucidite, sa fille, atteinte elle aussi par a lzheimer et admise a la residence. «Elle n’a que dalle a Realiser ici !», hurlait-elle. J’ai fille est decedee avant la mere. L’image de «cette mere demente pleurant via sa tombe sa fille morte d’une meme maladie» resume la tragedie une loterie alzheimer .

Parfois, Carine Beaufils doute du sens de ses efforts. Aussi, elle repense a cet ancien militaire transfigure apres sa rencontre avec une residente. Il a tendu son livret de famille a l’animatrice «pour Realiser declarer en mairie que [sa] femme n'[etait] jamais morte». Avec «le sourire lumineux d’un homme amoureux».

Jacqueline de Linares

J’ai oublie le titre ! Memoires de la animatrice en Ehpad Alzheimerpar Carine Beaufils, Eres, 2014

Extraits “Le Commandant”

C’est complexe a croire mais on peut tomber amoureux quand on est atteint d’Alzheimer. C’est d’ailleurs parce qu’on pourra i  nouveau aimer, rire, chanter et bien simplement vivre que bien votre qu’on fait en EHPAD est utile.

Je crois que bien soignant en unite Alzheimer se pose forcement un jour le sujet. Celle de l’utilite de tout ca. De l’ensemble de ces efforts, toute cette energie deployee. Parfois, quand Notre fatigue nous gagne, quand des cas paraissent trop lourds, quand les incidents s’accumulent, on regarde une residence de loin. D’un seul coup, on ne voit plus que des visages rides et des corps affaisses. Et dans une societe qui compte et recompte, on se surprend a faire des calculs. Le cout de deux aides-soignantes avec appartement, deux infirmieres de jour, cinq ASH, 1 medecin, une psychomotricienne, une psy, le pole administratif… Une facture qui traine via le bureau de l’IDEC fera apparaitre le montant du deplacement en ambulance Afin de nos soins dentaires d’un resident ; un autre montant, a quatre chiffres avant la virgule, donne une idee du cout d’une seule injection de traitement Afin site de rencontres sexe occasionnel cГ©libataires seulement de la DMLA (degenerescence maculaire liee a l’age). Il vous suffira que la television rappelle le trou en Securite sociale pour que la question s’amorce en esprits. Est-ce beaucoup utile tout ca ?

Naturellement, je me la suis posee quelquefois. L’histoire du commandant fut Notre meilleure des reponses.

Le commandant a ete demande un apres-midi de printemps. C’est un fort grand bonhomme qui depasse le metre quatre-vingt-quinze Afin de environ cent kilos. Une sacree force d’une nature, mais une force d’la nature qui oublie desormais d’eteindre le gaz et se perd en rentrant chez lui. Notre maintien a domicile etait encore possible jusqu’a J’ai fond de le epouse beaucoup aimee, mais a cette date, le cas s’est aggrave. Le fils, a bout, nous l’a un jour adresse. Cependant, De quelle fai§on faire accepter a ce pere vraiment et un brin autoritaire d’etre «place» ?